Écrire de grands “cold email” (ou e-mail froid) est “simple”, mais personne n’a dit que c’était facile. Eh bien, je vais vous faciliter la tâche avec cette liste point par point ! Suivez simplement cette checklist pour rédiger un bon email BtoB.

Avant de commencer, sachez que l’entreprise Sales XL fais de la prospection B2B automatisé. Grâce à un système de mail automatisé, vous allez recevoir des rendez-vous quotidiennement en déléguant la partie emailing. Pour en savoir plus, rendez vous sur leur site.

L’Objet de votre email

Votre ligne d’objet fait toute la différence lorsqu’il s’agit de l’ouverture des courriels, c’est pourquoi elle se trouve en haut de cette liste pour rédiger un email.

Voici +160 objets d’email pour vous aider.

Court ou spécialisé

Il y a deux écoles lorsqu’il s’agit de l’objet : courte et spécialisée.

Il est généralement recommandé d’écrire des lignes de sujet courtes pour qu’il apparaisse pleinement, en particulier sur les appareils mobiles.

Cela dit, un long titre qui n’apparaîtra pas entièrement sur le mobile pourrait susciter de l’intérêt si le titre est suffisamment aguicheur pour encourager le destinataire à lire plus loin.

Selon les données que nous avons recueillies, les lignes de sujet entre 100 et 102 caractères donnent des taux d’ouverture de 50 % à 70 %.

Cela dit, des sujets très courts nous ont aussi donné d’excellents résultats.

Pour aller droit au but : Faites-leur comprendre ce qu’il y a à l’intérieur du message ; il se doit d’être clair dès le début.

Professionnel

Restez classe, évitez DE TOUT METTRE EN MAJUSCULES, les points d’exclamation !!!!!!!!!! et $$$$$$$ OU ???????

Ne pas avoir l’air d’un spam

Même si les mots déclencheurs de SPAM ne sont qu’une question de contexte, faites attention à ne pas en abuser, ils pourraient vous mettre à la poubelle ou vous mettre sur la liste noire très rapidement.

Paramètres de l’expéditeur

Ce n’est pas seulement ce que vous envoyez, mais aussi la façon dont vous l’envoyez.

email BtoB

Adresse e-mail professionnelle

C’est toujours mieux d’utiliser un nom de domaine d’entreprise, cela vous donnera un aspect plus professionnel. De plus, le simple Gmail ou Outlook (ou mieux encore, les comptes AOL ou Yahoo) aura l’air louche pour les ESP (vous allez savoir ce que c’est un peu plus loin) si vous envoyez des emails à beaucoup de gens.

Adresse électronique digne de confiance

Il ne suffit pas d’utiliser votre nom de domaine. Je veux dire, ouvrirais-tu un courriel de [email protected] ou [email protected] ?

Mais plutôt sur [email protected] ou même sur [email protected] ou encore [email protected]

De plus, cela pourrait causer des problèmes de délivrabilité puisque les fournisseurs d’emails n’évaluent pas seulement l’IP mais aussi le nom de domaine.

Nom d’utilisateur adéquat

Si vous recevez un courriel de Google et un autre de Larry chez Google, lequel êtes-vous le plus susceptible d’ouvrir ? Pensez à ce que votre lecteur préférerait voir.

Soyez bref dans votre email

Ils ne vous connaissent pas, et ils sont probablement occupés.

Soyez intelligent, ne leur faites pas perdre du temps avec un mail d’information longue comme un pied, vous aurez tout le temps d’en discuter plus tard. Pour l’instant, il s’agit d’attirer l’attention et la curiosité.

Si vous rencontrez cette personne dans la vraie vie, vous vous présenterez, vous leur direz comment vous les connaissez, vous irez droit au but et vous échangerez probablement des cartes de visite. Utilisez la même approche dans vos emails froids. Soyez naturel !

Attirer l’attention

Mentionnez quelque chose à propos d’eux, de leur entreprise, de leur industrie qui a de bonnes raisons d’attirer leur attention.

Si vous commencez par vous présenter, en disant que vous travaillez pour une entreprise dont ils n’ont jamais entendu parler et en présentant un produit dont ils ne se soucient pas à ce moment-là, vous avez probablement déjà perdu.

Le but de chaque phrase doit être d’amener votre destinataire à lire la suivante, puis la suivante, et ainsi de suite.

Donc, à moins que vous ne soyez quelqu’un de très célèbre et important, comme Elon Musk ou Beyoncé, le fait d’indiquer votre nom et l’entreprise pour laquelle vous travaillez – qui sont dans votre champ expéditeur, votre adresse e-mail et votre signature de toute façon – ne me donne pas envie de continuer à lire.

Raison de leur tendre la main

Viens-en au fait, vite ! Si vous avez un message, il doit être affiché dès que vous avez l’attention de votre prospect.

Si vous avez comme objectif de l’amener sur votre site par exemple, pas besoin de 3 paragraphes. Il faut être bref et savoir aller vite pour ne pas faire perdre son temps au prospect.

Avantages évidents

Dire que vous croyez que votre produit peut leur être bénéfique ne suffira pas. Renseignez-vous sur les difficultés et les défis que votre prospect éprouve ou pourrait éprouver, et discutez-en. Il est sollicité tous les jours pour des offres, ils faut savoir sortir du lot et se différencier.

L’appel à l’action dans votre email BtoB

C’est l’un des éléments les plus importants de cette checklist pour écrire un email B2B.

Le but est de m’amener à prendre des mesures pour faire avancer le processus de vente. Ce qui signifie que tout ce que vous écrivez dans l’email doit être dirigé vers ce seul et unique but : L’ACTION. Ce qui implique un certain nombre de choses.

Un seul CTA

Si vous demandez à vos prospects de faire plusieurs choses différentes, vous les perdrez. Concentrez-vous sur une action unique qui fera avancer le processus. Par exemple “Visiter notre site” ou “Appelez-nous”, mais pas les deux, un seul.

Osez demander

Si vous croyez légitimement que vous pouvez offrir une vraie valeur à votre prospect, alors il n’y a aucune raison de ne pas oser faire une demande. Si vous n’y croyez pas, pourquoi votre prospect devrait-il le faire ?

Faciliter leur quotidien

Assurez-vous que, quoi que vous demandiez, c’est facile à faire pour le prospect. Évitez de leur demander de remplir des formulaires ou de donner des réponses complexes ou trop personnelles. Essayez plutôt de les avoir au téléphone, en leur demandant leur numéro au préalable…

Ne soyez pas un vendeur dans votre prospection par email

Personne n’aime les vendeurs. Je plaisante, mais personne n’aime être vendu à qui que ce soit. Commencez la conversation comme une conversation d’affaires, pas comme un argumentaire de vente.

 

Minimiser les détails

Personne ne se soucie de votre produit. Ce dont les gens se soucient, ce sont leurs peines ; votre produit n’entre en scène qu’en tant que solution à ces peines. Alors, oui, dites ce que vous faites, mais gardez les détails au minimum lors de la rédaction de votre email BtoB.

Se concentrer sur les défis du prospect

Non seulement vous devez réduire au minimum les détails, mais ils doivent aussi être directement liés aux défis de votre prospect. Savez-vous quelles peines ils pourraient éprouver ? Si ce n’est pas le cas, retournez faire des recherches ! (Souvent un manque de chiffre d’affaire, ou pas assez de clients)

Personnalisation de votre mail

La personnalisation est la clé, il est facile de voir si vous avez fait des efforts dans votre recherche ou si vous avez juste envoyé en masse un modèle.

Faites vos recherches

Avez-vous passé au moins quelques minutes à recueillir des informations pertinentes sur votre prospect ? Recueillir des données sur l’industrie, la taille de l’entreprise, les concurrents, l’emplacement, le contenu qu’ils ont publié… Information utile pour votre email B2B, mais aussi pour les fois d’après, lorsque vous l’avez au téléphone par exemple.

Segment

Segmentez vos prospects en petites listes pertinentes qui pourraient bénéficier du même message/valeur ajoutée. Par exemple, un directeur financier d’une grande entreprise et un fondateur de startup peuvent tous les deux être dans votre marché cible, mais ne bénéficieront pas nécessairement de votre produit de la même manière. Si vous avez une nouvelle offre, vous allez pouvoir les cibler plus facilement que d’envoyer un mail btob inutile à tous vos prospects.

Mentionnez quelque chose de spécifique

Après avoir fait des recherches sur vos prospects et segmenté vos listes, utilisez les informations que vous avez recueillies pour attirer leur attention. Mentionnez un événement auquel ils ont assisté, le contenu qu’ils ont présenté, une récente collecte de fonds…. Votre email BtoB doit être parfaitement personnalisé, comme une discussion entre ami de longue date.

Vérifiez vos liens dans votre email

N’hésitez pas à inclure des liens, il suffit de suivre ces pratiques

Un seul lien

Gardez-le sur un seul lien afin de ne pas paraître spammeur et d’éviter les appels à l’action multiples (comme on l’a vu plus haut).

Ne pas masquer les liens

N’affichez pas une URL qui mène à une autre ( comme http://www.mondomaine.com vers http://site-entreprise-bizarre.com) si les filtres anti-spam ne vous attrapent pas, vous serez surement suspect au yeux de votre destinataire.

Domaines réputés seulement

Ne faites que des liens vers des domaines de bonne réputation ou vous risquez de vous retrouver dans le dossier spam. C’est le genre d’erreur classique qui peut ruiner une campagne emailing.

Aucun raccourcisseur d’URL

Les raccourcisseur d’URL sont notoirement utilisées par les spammeurs qui tentent de cacher des liens malveillants derrière des liens de type bit.ly. Si c’est une question de suivi, ajoutez des balises que vous pouvez suivre dans Google Analytics à la place.

Suivi de la situation

D’après les données que nous avons recueillies, plus de 70 % des réponses proviennent du 2e au 4e courriel de la séquence ; ne passez pas à côté des relances !

S’affirmer

Ne pas donner l’impression d’être timide et déconcentré. Si votre travail consiste à faciliter les ventes pour le prospect, vous devriez lui demander où en est la situation et comment il aimerait aller plus loin.

Ne mettez pas le client sur un piédestal, c’est une conversation d’affaires, d’égal à égal.

Pas de répétition

Inclure votre email précédent dans le message de suivi afin de ne pas vous répéter. Cela vous donnera l’occasion de donner plus d’informations et d’apporter une valeur ajoutée (voir le point suivant).

Apporter une valeur ajoutée dans votre email business

Vous convainquez rarement un prospect d’acheter sur le premier email ; d’une certaine manière, vous ne devriez pas essayer de vendre directement sur le premier contact et au lieu de cela essayer de construire une relation basée sur la confiance et la crédibilité. C’est pourquoi les trois suivants pourraient être utiles, car ils montrent que d’autres clients ont fait face avec succès au même problème, idéalement avec des résultats mesurables.

Études de cas

Il s’agit d’une description détaillée de la façon dont un client spécifique a surmonté un défi grâce à votre produit. Montrez une étude de cas dans votre email, une success story ou une référence pour le mettre plus en confiance.

Histoires de réussite

Ne vendez pas, racontez une histoire, une histoire à succès de préférence afin de surmonter l’objection de votre prospect !

Témoignages / Références

Demandez aux clients de parler en votre nom. S’ils sont pertinents pour votre prospect, ça pourrait leur être utile également.

Envoyer vos email intelligemment

Une grande partie de ce que nous avons déjà couvert fait en sorte que vous ne vous retrouvez pas dans le dossier SPAM. Voici quelques étapes techniques supplémentaires que vous devriez prendre pour vous assurer que vos email B2B arrivent là où ils sont censés aller.

Voici une petite définition de l’ESP : un ESP ou Electronic Stability Program est un équipement de sécurité qui corrige la trajectoire des emails. C’est eux, qui décide si vous finissez dans les SPAM ou dans la boite de réception.

Fiabilité de l’ESP

La fiabilité d’un fournisseur de services de messagerie dépend de la réputation des adresses IP et des domaines de ses clients. Si vous communiquez par le biais d’un ESP de mauvaises qualités, vous serez associé à des IP et des domaines de mauvaises réputations et vos e-mails finiront plus que probablement dans des dossiers spam.

Dans ce cas, nous vous recommandons fortement d’utiliser la version payante de Gmail dans la suite G. Disons que la réputation de Google est, vous savez, plutôt bonne.

Paramétrage des enregistrements DNS

Il s’agit d’interventions plus techniques, mais elles peuvent grandement améliorer la délivrabilité de vos emails froids.

SPF

Pour simplifier, votre SPF définit quelles adresses IP peuvent être utilisées pour envoyer des courriels à partir de votre domaine, ce qui peut être utile lorsque vous envoyez des mails par l’intermédiaire d’une plate-forme d’automatisation des ventes.

Les serveurs sont comme des postiers, transmettant le courrier de vous à votre destinataire. En définissant votre SPF – ce qui ne peut être fait qu’à partir de votre propre domaine – votre serveur d’envoi peut prouver au serveur de réception de votre destinataire que vous lui avez donné la permission de transmettre un courriel en votre nom. Si vous ne le faites pas, cela pourrait empêcher la livraison de votre email qui vous reviendrez.

Il est malheureusement impossible de faire un guide étape par étape pour les paramètres DNS car le processus dépend de chaque hôte de domaine. Voici néanmoins le lien vers les instructions pour certaines des plus populaires :

Amazon Web Services : Configuration des DNS, types d’enregistrements de ressources, etc.

DKIM

Tout comme SPF, DKIM est un moyen de vous identifier en tant qu’expéditeur réel de l’email. Il fonctionne comme une sorte de sceau. Encore une fois, c’est un dossier assez compliqué.

Tu es en train de mettre en place deux clés :

Une clé privée, cryptée, unique à votre domaine, disponible uniquement pour vous et que vous utilisez pour crypter votre signature dans l’en-tête de vos emails.
Une version publique, que vous ajoutez à vos enregistrements DNS en utilisant la norme DKIM pour permettre au serveur de votre destinataire de la récupérer et de déchiffrer votre signature cachée dans l’en-tête de votre mail.
Encore une fois, si vous utilisez Google, voici leur guide. Pour le reste, cela dépend de votre hôte de domaine.

Vérificateur de spam

Avant d’envoyer votre e-mail, prenez une minute pour le faire passer par un vérificateur de spam comme IsNotSpam.com. C’est gratuit et il testera votre e-mail pour les principales responsabilités qui pourraient nuire à son efficacité. C’est un moyen facile d’éviter le dossier spam, utilisez-le.

Il ne vous dira cependant pas si votre IP est blacklisté ; dans ce cas, vous devriez vérifier MXToolbox.

Validité de l’email

Les gens ont tendance à changer d’emploi régulièrement, et leurs adresses électroniques ont tendance à disparaître. Pour prouver ce point, Radius a mené une expérience : ils ont examiné ce qui s’est passé sur une période de 4 mois en 2016 (de mai à août) avec 10.000 contacts. A la fin de l’expérience : 7,57% des entrées étaient devenues invalides ; la personne avait changé d’emploi ou n’était plus joignable.

C’est un problème parce que lorsque votre taux de rebond dépasse le seuil de 10 %, vous êtes presque certain de commencer à figurer sur les listes noires.

Utilisez un outil de vérification de validité des emails pour vous assurer que vos données sont à jour.

Pièces jointes

À moins d’y être absolument obligé, ne joignez pas de fichiers à vos emails B2B, surtout s’ils ne sont pas sollicités. Et si c’est le cas, évitez à tout prix les gros fichiers. Il s’agit d’un autre drapeau rouge évident pour les filtres anti-spam.

Ce que vous pouvez cependant faire est de télécharger les fichiers vers un service de cloud comme Dropbox ou Google Drive et de partager le lien dans votre email. La réputation de ces services ne nuira pas à votre productibilité.

Voila, cette checklist est terminé, vous avez toutes les notions importantes pour écrire un email professionnel !

Si vous avez peur de gagner trop d’argent avec ces méthodes, vous pouvez toujours acheter un monopoly.

Ecrire un email de qualité est un métier. C’est pourquoi je vous recommande fortement d’utiliser les services de Sales-XL ! Il vous proposes de trouver pour vous des clients grâce à un système de prospection B2B par email automatisé. En clair, grâce à Sales XL vous pouvez obtenir des rendez-vous automatiquement en déléguant cette partie.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Comment faire un bon email B2B
Author Rating
51star1star1star1star1star