La vente est une profession complexe qui exige un certain ensemble de compétences pour vraiment exceller. Les compétences en vente peuvent être divisées en deux grandes catégories.

Les compétences “dures” sont directement liées à l’emploi. Par exemple, avoir la capacité de trouver de nouveaux prospects et de nouvelles opportunités, de qualifier des prospects et de faire des présentations, pour n’en nommer que quelques-uns.

Les compétences spécialisées peuvent être enseignées et peuvent varier selon l’entreprise pour laquelle vous travaillez et l’industrie dans laquelle vous travaillez.

Le deuxième type est celui des compétences “non techniques”. Ce sont des compétences interpersonnelles comme la communication efficace, l’empathie et les relations avec vos prospects.

Les compétences non techniques comprennent également les compétences “personnelles” comme l’établissement d’objectifs et la prise de décision efficace. Bien que ces compétences puissent être développées, les meilleurs vendeurs ont un sens inné de ces compétences. En fait, ces compétences sont souvent des facteurs de motivation qui peuvent pousser les gens vers une carrière dans la vente.

Élaborer une stratégie, poser des questions, gérer les objections et vendre de la valeur, ces compétences sont plus faciles à enseigner et à former.

Cependant, ce sont les compétences humaines qui peuvent être à la base d’une carrière réussie dans la vente. Dans le marché commercial concurrentiel d’aujourd’hui, la croissance d’Internet en tant qu’outil de recherche signifie que la vente dure est effectivement morte.

Votre client potentiel a fait la recherche, sait ce dont il a besoin, où il peut le trouver au meilleur prix et n’a aucun intérêt dans un argumentaire de vente traditionnel. Le fait est que les “soft skills” sont plus importantes que jamais !

Jetons un coup d’œil aux dix compétences générales que chaque vendeur doit posséder (ou développer) pour être un des meilleurs vendeurs dans son domaine.

1. Un quotient d’empathie élevé

Avoir un quotient d’empathie élevé vous permet d’établir un lien avec l’expérience émotionnelle de votre prospect. Vous pouvez développer votre quotient d’empathie en passant du temps à réfléchir à la façon dont vous interagissez avec les prospects, de leur point de vue.

Repassez les conversations et imaginez ce qui a fait dire à votre prospect ce qu’il a fait. Essayez aussi la conversation prédictive. En vous basant sur votre connaissance de votre prospect, essayez d’anticiper leur réponse avant de poser une question.

Aujourd’hui, une approche centrée sur le client est essentielle au succès des ventes. Comprendre les besoins de vos clients et fournir des solutions personnalisées proches de la vente. Le quotient d’empathie est un moyen de créer de la valeur et de se démarquer.

2. Aptitudes à la communication

La communication ne se limite pas à l’envoi d’emails ou de textes. Vous devez être capable de vous engager face à face avec les prospects. Un commercial efficace est concis et précis.

Ils évitent les mots à la mode, les clichés ou le “jargon” de l’industrie. Commencez à améliorer vos compétences en communication en commençant par la communication écrite.

Avant d’envoyer cet email, vérifiez s’il y a des phrases dénuées de sens. S’efforcer d’être clair, concis et pertinent.

3. Travail d’équipe

L’approche “loup solitaire” en matière de vente est terminée. Les “équipes” de vente sont la nouvelle norme. Vous devez être capable de travailler avec plusieurs membres de l’équipe, des spécialistes techniques et des gestionnaires.

Développer les compétences requises pour diriger et participer. Être un joueur d’équipe signifie avoir la capacité de contribuer et d’accepter des critiques constructives, sans parti pris ou ego vers un but commun. Les membres de l’équipe vont loin dans la vente.

4. Flexibilité

La flexibilité est un défi pour certains vendeurs. Aujourd’hui, vous devez faire preuve de souplesse en ce qui concerne les horaires, les responsabilités et l’utilisation des ressources internes – par exemple, faire partie d’équipes de vente, les diriger ou les gérer.

Aujourd’hui, il est fort probable que vous serez appelé à assumer divers rôles à différents moments. La flexibilité signifie relever tous les défis avec enthousiasme et un engagement à 100 %.

5. Bonnes compétences en matière de prise de décision

Il est important de savoir quand appuyer sur la gâchette. Les bonnes compétences en matière de prise de décision comprennent une compréhension complète d’une situation, la bonne information et un objectif clair. Lorsque vous êtes confronté à une décision difficile, assurez-vous d’avoir les faits à portée de main.

Ne passez pas en mode procrastination en “explorant vos options”, agissez ! Savoir quand poursuivre et quand se retirer d’un prospect est important pour le succès d’un vendeur. Sois décisif. Travaillez vos compétences en matière de prise de décision et augmentez votre valeur pour l’entreprise.

6. Intégrité

L’intégrité signifie être capable d’admettre quand on a tort, d’assumer la responsabilité de ses erreurs et d’être prêt à admettre qu’on ne sait tout simplement pas parfois. Il n’est pas facile de mentir, mais le plus difficile est d’admettre qu’on a tort et d’en assumer la responsabilité.

Ne dites pas à un client, “la balle a été lâchée”, dites-lui : “J’ai oublié de faire X, je suis désolé, je vais arranger ça”. L’établissement de relations est la pierre angulaire des ventes. L’intégrité révèle une profondeur de caractère qui gagne la confiance et le respect.

7. Positivité

Les gens aiment être là et travailler avec des gens positifs. Apprenez à accepter les éloges et à ne pas trop réagir aux critiques.

Restez positif non seulement avec les prospects, mais aussi avec vos collègues. Maintenez une attitude positive et les gens aimeront travailler avec vous.

8. Il faut exceller dans son domaine

Des personnes motivées se consacrent à fournir de la valeur aux clients, aux employeurs et à eux-mêmes. Ils s’efforcent d’exceller tant à l’extérieur du travail.

Ils planifient leur journée avec des tâches significatives pour profiter de chaque minute et faire preuve d’initiative plutôt que d’attendre qu’on leur dise quoi faire. Sur une base fondamentale, votre volonté de faire un travail influe sur la façon dont il est bien fait. Être motivé pour réussir.

9. Gestion du temps

Que vous soyez un nouveau vendeur ou un vétéran, la gestion du temps est une compétence indispensable. Les vendeurs sont souvent à leur propre horaire, en fixant des rendez-vous, en voyageant, en faisant du réseautage et en faisant des pitchs.

Apprendre à établir des priorités et à gérer votre temps est essentiel à la réussite. Évaluez périodiquement la façon dont vous passez votre temps. Combien de temps consacrez-vous aux ventes et à tout le reste ?

10. Confiance

La confiance est à la base de tout. Il faut avoir confiance en soi pour réussir. Vendre peut être difficile. Ce n’est pas facile d’entendre “non” et c’est encore plus difficile de transformer ce non en oui !

Apprenez à faire preuve de confiance. Transformez chaque “non” en une occasion d’apprendre et de grandir. La confiance construit la crédibilité, la crédibilité engendre le succès !

Apprendre les techniques et les stratégies pour être un bon vendeur n’est que la moitié de l’équation. Les compétences non techniques comme les aptitudes relationnelles, le dynamisme et la confiance ne peuvent pas être enseignées, mais elles peuvent être développées.

Pour vraiment exceller dans la vente, ne négligez pas les compétences non techniques. Développez-les et ils feront de vous un véritable atout pour votre entreprise.

Summary
Review Date
Reviewed Item
10 compétences essentielles à la vente
Author Rating
51star1star1star1star1star